Rosay Bientôt le Saint-Corentin, le fromage local

Une famille d'agriculteurs de Rosay s'apprête à commercialiser son fromage : le Saint-Corentin, au lait de vaches élevées dans le hameau du même nom.

Publié le : 11/01/2017 à 19:00

Michaël et Fanny, nouveaux venus dans le monde agricole, vont lancer leur fromage 100% local, le Saint-Corentin. -
Michaël et Fanny, nouveaux venus dans le monde agricole, vont lancer leur fromage 100% local, le Saint-Corentin. -

Le Saint-Corentin, fromage au lait de vache à pâte molle, deviendra-t-il un jour l’emblème culinaire de Rosay ? Une famille d’agriculteurs locaux, implantée, justement, dans le hameau de Saint-Corentin, va commercialiser ce produit de leur cru à partir de février prochain.

Fanny et Michaël Durand, mari et femme, ont tout plaqué, professionnellement parlant, pour se lancer dans le projet. Elle travaillait dans la communication politique, lui était dans l’électricité avant de suivre une formation de fromager. Ils se sont associés à Pierre Boschung, le père de cette trentenaire dont la ferme est implantée depuis des décennies dans la commune, pour acheter des vaches. Ils ont opté pour une race anglo-normande, la Jersiaise, réputée pour son lait « très riche en protéine », idéal, selon la jeune agricultrice, pour confectionner les produits laitiers.

Ils ont investi dans un laboratoire, une cave d’affinage et une boutique. Le tout est aménagé le long de leurs pâturages. Dans leur magasin, encore en travaux, ils vendront aussi yaourts, crème fraîche, beurre et faisselle issus de leur production laitière.

Certifié bio ?

« Nous sommes en cours de certification bio, précise Fanny Durand. Nous ne cherchons en effet pas la productivité, mais à fournir des produits de qualité et un service de proximité. »

La reconversion du couple a permis de faire perdurer une lignée d’agriculteurs à la tête de la ferme de Saint-Corentin. En effet, elle appartenait déjà au grand-père de l’ex-communicante. « Mon père envisageait de revendre l’exploitation à sa retraite, précise-t-elle. On va donner un nouveau souffle à la ferme, un peu en perte de vitesse pour ce qui est de l’activité céréalière. » L’arrivée de la production laitière a d’ailleurs déjà permis l’embauche d’une salariée à mi-temps.

Pratique : Adresse : Allée des Marronniers – Facebook : Ferme de Saint-Corentin.

00000 Rosay

Renaud Vilafranca

Responsable de la rubrique faits divers/justice et du secteur de Maisons-Laffitte au Courrier des Yvelines.
Captcha en cours de génération.....Version audio
Changer l'image