Crespières Biscuits 100 % franciliens fabriqués dans les Yvelines

A Crespières, les Deux gourmands, fabriquent des biscuits avec des ingrédients venus exclusivement d’Ile-de-France. Dernière production : des biscuits au chocolat du Pecq.

Publié le : 16/08/2013 à 12:10

Guillaume et Louis, les Deux Gourmands, à l'œuvre dans leur site de production de Crespières.
Guillaume et Louis, les Deux Gourmands, à l'œuvre dans leur site de production de Crespières.
L’Ile-de-France est aussi une terre d’agriculture, ou au moins de productions locales : c’est ce que veulent démontrer Louis Bataille et Guillaume Caffin, le second étant fils d’un agriculteur de Bazemont. Les deux jeunes entrepreneurs ont lancé fin 2012 la production de biscuits dont les ingrédients proviennent à 100 % du « Terroir d’Ile-de-France ».

Surfant sur la vague bio, le développement durable et les « locavores » (la consommation de proximité), les deux jeunes gens ont recensé les spécialités de la région. Avec la pomme de Brie, le coquelicot de Nemours, le miel du Gâtinais et le chocolat du Pecq, ils se sont dit que le plus logique était de faire des biscuits…

Mais la « pointe de saveur » n’est pas seule à être locale : tous les ingrédients (à l’exception du beurre) viennent des alentours de Paris (qui est le « point zéro », la rose des vents du parvis de Notre-Dame ayant inspiré le logo des Deux Gourmands) : la farine des moulins de Brasseuil à Auffreville (78), le sucre de Nangis (77) et les œufs bios de Feucherolles.

50 points de vente et des projets

Un atelier dans la ferme de la famille (la Ferme Neuve à Crespières sur la RD 307), quelques investissements pour le pétrin, le four et la petite chaîne de conditionnement, et voilà nos deux garçons de 24 et 25 ans lancés dans les biscuits à la pomme, au coquelicot et au miel.

Se relayant aux fourneaux et au marketing (une semaine sur deux), les deux Yvelinois parviennent à se glisser au Salon des saveurs à l’espace Champerret de Paris, puis au salon de l’Agriculture.

Résultat : aujourd’hui ils comptent 50 points de vente dans toute la région, des épiceries fines (Longueil à Maisons-Laffitte, Mister Tea à Versailles…) mais également des boutiques à la ferme (Gally…). Et surtout pour l’image la Grande Epicerie du Bon Marché à Paris (où ils ont lancé le biscuit au chocolat du Pecq), et bientôt sans doute les Galeries Lafayette.

Ces deux gourmands qui produisent 2 000 biscuits par jour ont déjà d’autres projets : des biscuits au safran du Gâtinais, à l’épeautre de Mantes et au miel de châtaignier de Dourdan. Et en 2014, ils envisagent la production d’huile de colza.

O.B.

Où, quoi, combien ?

• Les Deux gourmands, Ferme Neuve, RD 307. 01.30.57.07.73, www.lesdeuxgourmands.fr.

• Les paquets de 6 biscuits sont vendus 3,50 €, ceux de 15 biscuits 7,50 €.

• Points de vente : www.lesdeuxgourmands.fr/pdv

Crespières, 78
|
Le Pecq, 78
Captcha en cours de génération.....Version audio
Changer l'image