Sartrouville Boxe thaï : Mickaël Lopes Da Veiga veut faire le show à Conflans

Mickaël Lopes Da Veiga sera la tête d'affiche samedi de la cinquième édition du gala « Muaythaïattitude » de Conflans-Sainte-Honorine. Absent l'an passé pour cause de blessure, le Sartrouvillois est impatient d'en découdre.

Publié le : 10/01/2017 à 17:47

Le Sartrouvillois Mickaël Lopes Da Veiga sera opposé à Williams Illemay samedi soir. -
Le Sartrouvillois Mickaël Lopes Da Veiga sera opposé à Williams Illemay samedi soir. -

Son nom ne vous dit peut-être rien. Mais à 25 ans, Mickaël Lopes Da Veiga est l’un des meilleurs mondiaux de sa discipline, le full-contact (boxe pieds poings). Le palmarès du Sartrouvillois parle en tout cas pour lui : cinq titres de champion de France, champion d’Europe, champion du monde WRSA (World ring sports associations), seulement six défaites en cinquante-quatre combats…

C’est à l’âge de 12 ans que Mickaël Lopes Da Veiga a commencé le full-contact à Sartrouville sous les ordres de Jorge Sabino, son coach de toujours. « J’avais essayé l’aïkido juste avant mais c’était l’époque des films de Jean-Claude Van Damme et il me manquait les frappes. J’ai mis du temps à progresser et je dois beaucoup à Jorge. C’est pour cette raison que je n’envisage pas de quitter le club de Sartrouville. » Aujourd’hui, l’Yvelinois aime faire le show sur le ring et enflammer la salle du haut de son mètre 79. « Je fais le show naturellement car je prends des risques et le public aime ça, reprend Lopes Da Veiga. J’ai un bon coup d’œil, j’esquive beaucoup et je prends peu de coups. Mais je dois encore progresser au niveau de la précision. J’aimerais gagner plus souvent par KO. J’ai envie de prouver que je peux être un puncheur. »

Amoureux de son sport, il se voit boxer jusqu’à ses 35 ans et compte bien décrocher d’ici là un titre mondial en WAKO (World association of kick-boxing organizations). « C’est le but que l’on s’est fixé avec mon entraîneur. Si j’y arrive, ça serait le bouquet final de ma carrière. »

Devant son public à Conflans

Habitué à boxer dans le nord de la France ou à l’étranger, Mickaël Lopes Da Veiga sera presque à domicile ce samedi lors de la cinquième édition du « Muaythaïattitude » à Conflans-Sainte-Honorine. Opposé à Williams Illemay en moins de 75 kg, il s’attend à un combat difficile. « Je ne l’ai jamais affronté mais je sais que c’est un boxeur précis et intelligent. Ca va être un gros combat. »

Pour Mickäel Lopes Da Veiga, c’est également l’occasion de prendre une revanche sur le sort, lui qui avait dû déclarer forfait l’an passé à cause d’une fracture du métacarpe. « Je m’étais blessé une semaine avant lors d’un combat dans le Nord. Cette blessure m’a tenu éloigné des rings pendant presque un an. J’ai déjà repris la compétition en K1 mais ça fait un an que je n’ai plus fait de full-contact. »

Sans repères mais avec l’envie de bien faire, Mickaël Lopes Da Veiga est prêt à tout donner pour conquérir le public conflanais. « C’est une salle assez petite mais il y a de l’ambiance. Chaque année, ce gala gagne en notoriété. J’ai envie de bien faire. » Il a cinq rounds de deux minutes devant lui pour imposer sa loi.

Fabien Dézé

78500 Sartrouville

thomas richardson

Captcha en cours de génération.....Version audio
Changer l'image