Plaisir L’animateur Marc Emmanuel soutient Anaïs, une petite fille handicapée

Ex-animateur de “Tous ensemble” sur TF1, Marc Emmanuel a lancé une plateforme d’entraide. Les internautes peuvent aider une centaine d’enfants malades, dont Anaïs, une Plaisiroise.

Publié le : 19/03/2016 à 17:00

Anaïs, entourée de sa famille, bénéficie du soutien de l’Armée des anges.
Anaïs, entourée de sa famille, bénéficie du soutien de l’Armée des anges.

Anaïs a 5 ans et demi. Victime d’un accident de naissance, cette petite Plaisiroise souffre de graves lésions au cerveau et d’un handicap moteur. Une infirmité qui nécessite de nombreux soins, notamment à l’étranger. «On a dû créer notre association “Anaïs, du rêve à l’espoir” et organiser des manifestations (buvette, pièce de théâtre, tombola…) pour pouvoir financer tous nos frais», explique Isabelle, sa mère.

«Aider des familles dans  le désarroi»

Dans leur combat quotidien, Isabelle et son mari, Lionel, viennent de recevoir un soutien de taille. Le cas d’Anaïs a en effet été retenu parmi une centaine d’enfants malades ou handicapés de toute la France par l’Armée des anges.
Sur cette plateforme d’entraide* lancée il y a quelques jours par Marc Emmanuel, animateur de l’émission “Tous ensemble” sur TF1 entre 2009 et 2015, les internautes peuvent, d’un simple clic, faire un don au profit de l’association d’Anaïs.
Avec cette action, Marc Emmanuel  entend  «rendre ce que la vie m’a donné» et «aider des familles dans le désarroi». «J’ai toujours eu à cœur d’accompagner les personnes qui souffrent d’un handicap», précise-t-il.
Une aide particulièrement bienvenue pour les parents d’Anaïs. «L’an dernier, j’ai écrit une dizaine de courriers auprès d’associations en lien avec le handicap (AFM Téléthon, ELA, Unicef, Rotary…) pour chercher de l’aide financière. Je n’ai eu aucune aide, regrette Isabelle. Aujourd’hui, il y a quelqu’un qui nous tend la main pour nous aider et montrer au grand jour nos difficultés. C’est super !»
La somme récoltée devrait permettre aux parents d’Anaïs de financer en partie des soins de rééducation programmés à Barcelone (Espagne) en avril. «Anaïs a fait des progrès. Actuellement, elle commence à faire ses premiers pas avec des attelles.»
Après les enfants malades, Marc Emmanuel souhaite s’attaquer à d’autres thématiques. «J’aimerais aller vers les personnes âgées, la réinsertion des jeunes, les femmes isolées…», conclut l’animateur.
* http://armeedesanges.com/
Fondation Marc Emmanuel – BP 40 – 74 490 Saint-Jeoire.

78370 Plaisir

Captcha en cours de génération.....Version audio
Changer l'image