Conflans-Sainte-Honorine L'élu à la jeunesse démissionne du groupe majoritaire

Rémi Tell, conseiller municipal délégué à la jeunesse, a démissionné le 7 juillet du groupe majoritaire.

Publié le : 11/08/2017 à 14:22

Rémi Tell (à gauche) en compagnie du maire Laurent Brosse (à droite) lors de la présentation du dispositif Volont'R en avril dernier. -
Rémi Tell (à gauche) en compagnie du maire Laurent Brosse (à droite) lors de la présentation du dispositif Volont'R en avril dernier. -

Conseiller municipal délégué à la jeunesse, Rémi Tell a présenté le 7 juillet dernier sa démission au maire Laurent Brosse. Le jeune élu âgé de 23 ans a expliqué dans un communiqué publié sur les réseaux sociaux que sa décision était « la conséquence de désaccords multiples avec l’action menée par la majorité ». Sans la citer expressément, Rémi Tell dénonce notamment la nouvelle hausse des impôts locaux (+ 13 %) : « Quelle crédibilité accorder à notre parole quand par deux fois, sur un engagement majeur de campagne, nous avons été sommés de le renier ? »

Dans le viseur de l’ancien conseiller municipal de la majorité, la politique culturelle de la Ville avec les menaces qui planent sur le Conservatoire de musique ou encore la fermeture des bains-douches : « Quel sens donner à notre action lorsque nous renonçons à aider les plus fragiles, en les privant d’un service public indispensable à leur santé ainsi qu’à leur dignité ? »

« Fier d’avoir pu œuvrer en faveur de la jeunesse conflanaise », Rémi Tell se dit « heureux de renouer avec une liberté de parole qui (m)’avait tant manqué » et assure ne plus avoir aucune ambition politique à Conflans. Il sème par ailleurs le doute sur l’unité du conseil municipal en évoquant « une atmosphère pesante au sein de la majorité municipale, peu propice à l’échange et à la créativité qui sont des préalables à toute action réussie. »

Un acte isolé pour la première adjointe

Des propos que Josiane Simon, première adjointe au maire en charge de la scolarité, de la petite enfance et de la vie économique locale, s’est pressée de contredire. « Au sein d’une équipe composée de 28 personnes, cette démission est un événement isolé, assure-t-elle. Nous avons été surpris par la démission de Rémi Tell et toute l’équipe reste soudée derrière le maire Laurent Brosse. Notre devoir c’est d’être solidaire des décisions prises et de les porter avec courage. »

Si elle reconnaît la qualité du travail effectué par Rémi Tell, notamment en ce qui concerne les dispositifs « Bonne conduite » et « Volont’R » qui ont entre autres permis à des jeunes de bénéficier d’une aide financière pour passer leur permis de conduire, Josiane Simon condamne la démarche de son ancien collègue. « Envoyer un mail au maire dix minutes seulement avant de publier un communiqué sur les réseaux sociaux, j’appelle ça de l’irrespect. D’autant plus que Laurent Brosse l’avait sollicité quelques jours auparavant pour un rendez-vous auquel il n’a pas donné suite. » « Nous avons un maire dynamique et de nombreuses actions, notamment envers la jeunesse, vont se concrétiser à la rentrée », conclut Josiane Simon.

Fabien Dézé

78700 Conflans-Sainte-Honorine

David Goudey

Captcha en cours de génération.....Version audio
Changer l'image