Maurepas La grogne des agents municipaux

Mercredi dernier, à Maurepas, près de 150 agents communaux ont manifesté devant la mairie. Les grévistes entendaient protester contre leurs conditions de travail.

Publié le : 15/06/2016 à 17:00
Mercredi dernier, près de 150 agents communaux ont manifesté devant la mairie.<br />
Ils protestaient contre la dégradation de leurs conditions de travail. -
Mercredi dernier, près de 150 agents communaux ont manifesté devant la mairie.
Ils protestaient contre la dégradation de leurs conditions de travail. –

Culture, sports, finances, centre technique municipal, petite enfance, scolaire… tous les services municipaux ou presque étaient présents.

Mercredi dernier, près de 150 agents communaux ont manifesté sur le parvis de l’hôtel de ville à l’appel des syndicats CFDT et Unsa. Une première à Maurepas depuis plus de 30 ans. Les grévistes entendaient protester contre la dégradation de leurs conditions de travail depuis l’élection du maire Grégory Garestier (LR) en 2014.

Le service petite enfance très mobilisé

Les agents communaux reprochent notamment à la municipalité le manque de moyens, les suppressions de postes et les mobilités imposées au sein de la mairie. « On prend des gens avec des compétences et on les déplace sur des postes où ils ne sont pas formés. Ce n’est pas normal ! », s’insurge Marie-José Laroche, représentante syndicale Unsa.

Le service petite enfance était particulièrement touché par cette grève.

Assistantes maternelles, auxiliaires de puériculture, éducatrices… toutes ont battu le pavé, provoquant la fermeture de toutes les crèches de la ville. « On nous demande de plus en plus mais on ne nous donne aucun moyen. On n’a plus droit à des intervenants extérieurs. On ne peut pas mettre en place de projets, c’est de la garderie ! », regrette un agent. « Les arrêts-maladie ne sont pas remplacés. On nous demande de travailler plus. Cela devient épuisant  », ajoute une autre.

Dans leur combat, les grévistes pouvaient compter sur le soutien des élus d’opposition. « Depuis deux ans, la pression sur certains agents municipaux rend les conditions de travail difficiles et inacceptables », déplore Ismaïla Wane, conseiller municipal (PS) d’opposition, qui « demande une table ronde entre les syndicats et le maire. Il faut trouver une solution intelligente et apaiser la situation. »

Dans l’après-midi, les représentants syndicaux ont été reçus par le maire. Un rendez-vous « productif, pour Ryad Berhab, délégué CFDT du personnel. Il y a eu un vrai dialogue social. Je pense qu’on a été écoutés et qu’on a marqué des points ».

« Les agents seront associés autant que possible aux réflexions à venir. L’effort d’accompagnement au changement et de formation au management sera à amplifier », explique-t-on en mairie. Le maire s’est par ailleurs engagé « à la mise en œuvre d’un plan d’actions et à revoir les représentants du personnel début juillet ».

78310 Maurepas

Captcha en cours de génération.....Version audio
Changer l'image