Saint-Arnoult-en-Yvelines Les trésors retrouvésde la bibliothèque populaire

Après plusieurs années de travail, la bibliothèque populaire créée par Jules Poupinel en 1883 sera de nouveau accessible aux Arnolphiens. Le Moulin-Neuf, siège de la Société historique et archéologique de Saint-Arnoult, accueille un millier de livres.

Publié le : 09/02/2017 à 09:00

350 ouvrages issus de la bibliothèque populaire ouverte en 1883 seront à nouveau accessibles aux Arnolphiens.  -
350 ouvrages issus de la bibliothèque populaire ouverte en 1883 seront à nouveau accessibles aux Arnolphiens. -

La correspondance de Flaubert, L’Histoire de la civilisation de Guizot, César d’Alexandre Dumas ou encore un manuel d’instruction publique… Voici ce que les Arnolphiens de la fin du XIXe siècle ont pu lire lorsque le maire de l’époque Jules Poupinel (élu à la mairie de 1878 à 1881 et de 1888 à 1891 et conseiller général de Seine-et-Oise de 1881 à 1888) a ouvert une bibliothèque populaire en ville. « À cette époque, seuls les bourgeois et les gens d’église avaient les moyens de s’acheter des livres et donc de lire. Avec les bibliothèques populaires, les moins riches ont enfin eu accès aux livres », explique Jean-Claude Houssinot, président de la Société historique et archéologique de Saint-Arnoult.

Sauvés de la poubelle

C’est lui, qui, il y a une dizaine d’années a sauvé ces ouvrages promis à la benne à ordures. « Concurrencées par les bibliothèques municipales qui décident de prêter à leur tour les livres, les bibliothèques populaires ferment les unes après les autres au XXe siècle », a révélé l’école nationale supérieure des sciences de l’information et des bibliothèques. C’est ainsi que les 350 livres de la bibliothèque populaire se retrouveront dans les archives de la médiathèque. Et seront ainsi jetés… avant d’être récupérés par Jean-Claude Houssinot.

Une consultation gratuite et sur place

Samedi 11 février, l’inauguration de cette bibliothèque Jules-Poupinel au Moulin-Neuf, sera donc l’occasion pour les Arnolphiens de renouer avec leur histoire. « Nous voulons conserver l’idée initiale de la bibliothèque populaire, c’est-à-dire mettre à la disposition de tous les habitants et de tous ceux qui s’intéressent à l’histoire de Saint-Arnoult, une consultation gratuite de ces ouvrages. Vu l’âge de ces livres, la consultation se fera uniquement sur place et sur demande à la Société. La bibliothèque sera également ouverte lors des Journées du patrimoine », précise le président de l’association.

En plus des 350 ouvrages issus de la bibliothèque populaire, les lecteurs pourront consulter près de 700 autres documents qui ont servi aux recherches de la Société. Trois thèses universitaires sur Saint-Arnoult, des copies de cartulaires notamment du prieuré de Saint-Arnoult ou de l’abbaye Saint-Rémy-des-Landes à Clairefontaine compléteront le fonds. Les plus courageux pourront aussi entreprendre la lecture des 700 pages du factum du procès entre les comtes de Rochefort et les prieurs de Saint-Arnoult.

À tous les autres, nous conseillons de lire attentivement les « précautions » recommandées à ces nouveaux lecteurs, collées dans chaque ouvrage. Elles indiquent notamment comment bien tenir son livre, utiliser un marque-page… Et plus simplement de feuilleter ces vieux livres, d’effleurer le cuir vieilli de leurs couvertures… Bref de les faire revivre.

Société historique et archéologique, Moulin-Neuf, rue du Nuisement BP 14, 78 730 Saint-Arnoult-en-Yvelines. Tél. 01 30 59 31 99.

78730 Saint-Arnoult-en-Yvelines

Florence Chevalier

Captcha en cours de génération.....Version audio
Changer l'image