Plaisir Olivier Minne est Sherlock Holmes

Olivier Minne tiendra le rôle de Sherlock Holmes, dans la pièce "Le Chien des Baskerville" présentée au théâtre espace Coluche de Plaisir le 19 décembre.

Publié le : 11/12/2013 à 08:00

Olivier Minne incarne Sherlock Holmes.
Olivier Minne incarne Sherlock Holmes.

On connaît Olivier Minne pour sa casquette de présentateur télé à “Fort Boyard”. Mais c’est aussi un homme de théâtre. Il est en ce moment à l’affiche de la pièce “Le Chien des Baskerville” tirée de l’œuvre de sir Arthur Conan Doyle.Rencontre.
Dans quelles circonstances avez-vous accepté de jouer dans cette pièce ?
«C’est le producteur, Pascal Héritier (Artemis diffusion) qui m’a contacté. Il m’avait déjà fait des propositions de travail mais je n’étais jamais disponible. Et là, enfin, c’était bon ! D’autant qu’incarner Sherlock Holmes, cela ne pouvait pas se refuser !
Justement Sherlock Holmes est un personnage qui peut être sombre. C’est un rôle qui vous va bien ?
C’est drôle que vous disiez cela (rire). Mais c’est vrai que je me sens à l’aise dans ce rôle.
Pour vous, qui est Sherlock Holmes ?
Dans la mythologie, c’est un être qui peut être sombre et en même temps très sympa. Il travaille en permanence à la recherche de la vérité. Il envisage la collecte d’indices d’une manière qui n’est pas raisonnable, au risque que cela devienne une obsession. C’est sans doute cela qui lui donne un air étrange. Mais il peut aussi être très enthousiaste. J’essaie d’allier ces deux aspects. Sherlock Holmes ne se comprend pas non plus sans sa part d’humour et son flegme à l’anglaise ! Il y a d’ailleurs beaucoup de moments de comédie dans la pièce.
Est-ce le “rôle de votre vie”  selon l’expression consacrée   ?
Lorsqu’il s’agit de votre héros, vous abordez le personnage très humblement… Mais le tout est de savoir si les gens viendront ou non nous voir !
La première de la pièce est dans trois jours… Vous sentez-vous stressé ?
Nous avons fait une “couturière” (première générale) à Puteaux qui s’est très bien passée. Et nous répétons depuis quatre semaines sans relâche. Maintenant, il faut que le bébé vive… Mais je suis entouré par de très bons comédiens. Le théâtre est une aventure collégiale.
Avez-vous un rituel avant d’entrer en scène ?
En général, j’ai plutôt tendance à déconner, pour relâcher la pression ! Puis, trois minutes avant de monter sur scène, je reste seul avec moi- même pour me concentrer.
Avez-vous d’autres projets  ?
Pour l’instant, nous sommes en tournée jusqu’en janvier. Après, nous nous installons deux mois à Lyon. Et ensuite, nous aviserons. Cela dépendra aussi de l’accueil du public.»
• “Le Chien des Baskerville”, jeudi 19 décembre, à 21h, au théâtre espace Coluche de Plaisir (980, avenue du Général-De-Gaulle). Tarifs : 24,50 à 28,80 euros.
Rens. : 01 30 07 55 50.

Plaisir, 78

florie.cedolin

Captcha en cours de génération.....Version audio
Changer l'image