Maurepas Un champion de trottinette a fait ses classes au Village

Lucas Di Meglio, tout juste 18 ans, manie la trottinette comme personne. En avril prochain il défendra ses chances au Montreux scooter contest.

Publié le : 26/03/2017 à 12:50

L'an dernier, Lucas a fini 2 du, l'équivalent d'un championnat d'Europe. Le Maurepasien tentera de monter sur la première marche du podium dans moins d'un mois. -
L'an dernier, Lucas a fini deuxième du Montreux scooter contest, l'équivalent d'un championnat d'Europe. Le Maurepasien tentera de monter sur la première marche du podium dans moins d'un mois. -

Lucas Di Meglio, tout juste 18 ans, est tombé dans la trottinette comme Obélix dans la potion magique lorsqu’il était petit. L’an dernier, Lucas a fini 2e du Montreux scooter contest en Suisse, l’équivalent du championnat d’Europe de la discipline.

« Pas un sport de gamin »

Le Maurepasien s’alignera de nouveau sur cette compétition les 15 et 16 avril pour tenter de décrocher le titre européen grâce à ses figures spectaculaires.

« Mon voisin avait acheté une trottinette pliante. Je le regardais faire. Petit à petit, j’ai commencé à regarder des vidéos sur Youtube et à m’intéresser à la chose, explique le jeune homme, qui vit chez ses parents. Puis mon père m’en a acheté une chez Cardy à Coignières. J’en faisais sur les trottoirs devant chez moi, au Village. J’ai commencé à enchaîner quelques figures. Ça a commencé comme ça, tout bêtement. »

À la faveur d’un voyage à la Réunion en 2010, impressionné par les « gros skateparks » de Saint-Pierre, il revient conquis par ce sport.

« Avant, là-bas, il n’y en avait que pour le surf. Aujourd’hui, ils commencent à réaliser beaucoup d’infrastructures. » Ce qui n’est pas forcément le cas en métropole.

Aujourd’hui, le jeune homme a plusieurs sponsors dont une marque de vêtements australienne.

Dans le salon familial, il s’éclipse quelques minutes et revient les bras chargés d’un colis. À l’intérieur, des pièces en tout genre (collets de serrage, jeux de direction, roues), que lui a expédiées son sponsor, Addict, une célèbre marque de trottinette.

Addict à la « trott’ », Lucas l’est tout autant. Victime d’une fracture de la malléole à la jambe droite lorsqu’il avait 16 ans, le Maurepasien insiste sur le côté sportif de la discipline. « C’est loin d’être un sport de gamin ! », estime-t-il.

Le week-end dernier, il s’est envolé pour Barcelone. La ville espagnole est connue mondialement pour ses rassemblements de trottinette. « C’est un peu la ville mythique pour tout ce qui est rassemblement de sports de glisse urbaine dans la rue. ». Même si certains vivent de leur passion, Lucas compte continuer de « rider » pour le plaisir. Son bac pro, qui l’attend en juin, et sa petite amie, sont ses nouvelles priorités.

Un nouveau skatepark  au stade du Bois
Ses premières figures, c’est au skatepark du stade du Bois qu’il les a effectuées. Un équipement aujourd’hui obsolète, qui va bientôt être remplacé.
120 000 euros seront consacrés à ces travaux, dans le cadre du budget participatif lancé l’an dernier par la municipalité.
Il détaille les nouveaux modules (les connaisseurs apprécieront) de ce skatepark de 70 m de long, auquel il a été associé. « Il va y avoir des courbes, des curbs variés et des tables pour glisser. » Il sera réalisé par le même architecte que le skatepark de Poissy (Sport des villes), qui est le plus grand des Yvelines. « L’ancien était vraiment nul. Ses plaques se décollaient. En plus le seul gros ’’U’’ qu’il nous restait dans les Yvelines a dû être supprimé. » Les travaux démarreront lundi 27 mars et devraient, sauf intempéries et/ou dégradations, être terminés pour le 19 mai indique la municipalité.

78310 Maurepas
|
78310 Maurepas
Captcha en cours de génération.....Version audio
Changer l'image